Mon voyage au Salar de Uyuni Bolivie : une aventure inoubliable

récit de voyage salar de uyuni

This post is also available in: Español English Deutsch

Certains disent que dans la vie vous devez planter un arbre, écrire un livre et même avoir un enfant. Personnellement, je rajouterais (ou remplacerais) voyager au Salar de Uyuni : l’un des endroits les plus photographiés de Sud Amérique. Encore aujourd’hui, je ne crois pas mes yeux, mais je m’en souviens parfaitement et je voudrais essayer de retransmettre ce que j’ai vécu. Les mots peuvent être limités, mais je tenterai: Voici mon voyage de Atacama à Uyuni.

Avant de dĂ©marrer avec le souhaitĂ© et attendu voyage au Salar de Uyuni de trois jours, mes copains et moi avons dĂ©cidĂ© de passer trois jours Ă  San Pedro de Atacama, pour profiter du voyage au maximum, bien entendu. Ça Ă©tĂ© gĂ©nial, parce que nous avons eu le temps de dĂ©couvrir la VallĂ©e de la Lune, et de se baigner aux eaux de thermes de Puritama et d’observer les Ă©toiles avec le tour astronomique. Ce fut magique!

Jour 1: De Atacama au Salar de Uyuni

Après quelques jours très intenses Ă  San Pedro de Atacama, le point de dĂ©part d’oĂą commencer le voyage au Salar de Uyuni, nous avons dĂ©cidĂ© de nous coucher tĂ´t cette nuit-lĂ , car Ă  4h00 du matin le minibus ira nous chercher. Par consĂ©quent, c’était la meilleure dĂ©cision que nous avons prise afin d’essayer de nous reposer. Et heureusement! Ils sont arrivĂ©s ponctuels et nous Ă©tions 12 personnes. Nous sommes partis en direction la frontière Chili-Bolivie, oĂą nous sommes divisĂ©s en trois groupes pour pouvoir changer de vĂ©hicule.

route à la frontière bolivienne

Avant de passer la frontière avec la Bolivie, nous avons rempli des formulaires informant de la période que nous passerons au pays. Lors de la paperasse, des pancakes, du café avec du lait, des fruits et des casse-croûte, ils nous attendaient dans la voiture qui nous y avait emmené, quelle délicatesse ! Le lever matinal valait le coup et sans doute nous avons réussi à revivre car nous étions affamés !

Après avoir pris de force, trois voitures sont apparues avec lesquelles nous attendions afin de suivre le trajet au Salar de Uyuni. Nous avons partagĂ© le vĂ©hicule avec un couple français, une maman et sa fille brĂ©siliennes, c’Ă©tait un joli mix!

Quand nous sommes arrivĂ©s Ă  la frontière, nos passeports ont Ă©tĂ© scellĂ©s, donc nous Ă©tions dĂ©jĂ  enregistrĂ©s ! Au rien aux alentours, nous avons apprĂ©ciĂ© les vues imprenables de l’immense volcan (je ne sais pas si c’Ă©tait le Licancabur, pour ĂŞtre honnĂŞte). En montant dans la voiture, nous ne cessons pas de regarder par la fenĂŞtre, et de soupirer ! Quelle merveillositĂ©, le paysage Ă©tait comme dans un film : dĂ©sert, volcans, lacs colorĂ©s, rochers majestueux, etc.

Sources thermales de Polques Salar Uyuni

Et de l’apprĂ©ciation des vues au loin, nous passons Ă  l’apprĂ©ciation des vues Ă  proximitĂ©. En premier lieu, la Laguna Blanca, après la Laguna Verde et Roja. Nous passions Ă©galement le point culminant du voyage au Salar de Uyuni : un geyser (impressionnant, vous pouvez l’imaginer) Ă  4 000 mètres d’altitude. MĂŞme si vous ĂŞtes exaltĂ©, ne courez pas vers elle. Je l’ai fait et j’ai eu des vertiges Ă  cause de l’altitude et des fumĂ©es toxiques qu’elle dĂ©gage. Conclusion : ne soyez pas pressĂ©s, le geyser ne va nulle part.

Avant de nous reposer pour manger, nous avons fait la dernière halte aux eaux de thermes de Polques, et quelle halte! J’ai oubliĂ© que j’avais faim. Les sources d’eau Ă©taient propres et de l’intĂ©rieur nous nous sommes dĂ©lectĂ©s avec de magnifiques vues. Le paysage Ă©tait entourĂ© par un mĂ©lange de couleurs uniques et on pouvait respirer l’immensitĂ©. Vous ne pensez pas que je parle du paradis ?

Nous avons dĂ©jeunĂ© sous le porche d’une ancienne Ă©cole et dans l’après-midi nous avons vu la Laguna Colorada, pouvez-vous deviner la raison de son nom ? La lagune Ă©tait remplie de flamants roses qui se mĂŞlaient aux alpagas et lamas environnants, c’Ă©tait un spectacle touchant !

lagune rouge bolivie

L’après-midi abouti et nous sommes arrivĂ©s au premier lodge, une très humble auberge gĂ©rĂ©e par des locaux. Nous Ă©tions au milieu du dĂ©sert sans aucune connexion et les villes Ă©taient Ă  des heures de voiture. Bien qu’ il Ă©tait loin d’ĂŞtre un hĂ´tel de luxe, c’Ă©tait un luxe d’ĂŞtre sur place. Nous avons Ă©tĂ© traitĂ©s avec amour et la nourriture Ă©tait dĂ©licieuse.

Parler espagnol Ă©tait un grand avantage tant Ă  l’auberge que dans le transport car ni les hĂ´tes ni le chauffeur ne parlaient ni anglais ni français. Vous pouvez vous imaginer que le couple français a eu un peu de mal Ă  comprendre Willy, notre chauffeur, en lui expliquant l’histoire de chaque lieu, les paysages, etc. Mais il a Ă©tĂ© très Ă©loquent et a fait de son mieux pour que tout soit clair !

Jour 2: L’HĂ´tel de Sel

Le lendemain, la première Ă©tape Ă©tait dans ce qu’on appelle l’Italie Perdue et la VallĂ©e Rocheuse, un dĂ©sert de rochers escarpĂ©s aux mille formes qui nous rappelait un village de pierre. Nous avons fait un autre arrĂŞt pour voir des monuments rocheux, celui qui a attirĂ© mon attention Ă©tait en forme de chameau. Nous avons Ă©galement visitĂ© le canyon Inca, un rocher au milieu de nulle part, au milieu d’un canyon. On aurait dit que nous Ă©tions dans la ruĂ©e du roi Lion !

canyon d'inca bolivie

Avant de nous arrĂŞter pour le dĂ©jeuner, nous avons fait une halte oĂą notre guide nous a montrĂ© une marche de 10 minutes vers le Fauna Sora. Nous avons dĂ©couvert un endroit idyllique entourĂ© de canards, d’herbe colorĂ©e et de formes rocheuses partout. Nous avons passĂ© un bon moment Ă  nous promener dans la flore et la faune et nous avons rejoint le groupe pour prendre la voiture jusqu’Ă  un bar au milieu du Salar de Uyuni.

La faune de Sora

Ă€ l’heure du dĂ©jeuner, plusieurs groupes se sont rĂ©unis et chaque chauffeur a servi sa propre nourriture. La nourriture Ă©tait dĂ©licieuse et notre groupe a passĂ© un bon moment. D’autant plus qu’après le dĂ©jeuner, nous sommes allĂ©s Ă  San Agustin, oĂą se trouve une ancienne gare. Nous avons goĂ»tĂ© quelques bières de quinoa dans un bar Ă  bière artisanal local. Peu après, nous sommes montĂ©s dans la voiture et nous nous sommes dirigĂ©s vers l’hĂ´tel Sal Ă  Uyuni.

repas de groupe hotel salar uyuni

Lorsque nous sommes arrivĂ©s Ă  l’hĂ´tel, notre première impression n’Ă©tait pas très bonne. L’HĂ´tel de Sel Ă©tait fait de briques ! Avant que nous ne paniquions, Willy nous a expliquĂ© qu’en raison de la saison des pluies abondantes Ă  Uyuni, il est impossible d’entretenir le bâtiment fait de sel Ă  l’extĂ©rieur. Donc, Ă  l’extĂ©rieur, elle est couverte de briques, mais Ă  l’intĂ©rieur, elle est entièrement faite de sel!

L’hĂ´tel Ă©tait magnifique et chaque couple bĂ©nĂ©ficiait d’une chambre privĂ©e sans s’y attendre. C’Ă©tait une surprise ! Il Ă©tait inimaginable qu’au milieu d’un dĂ©sert, on puisse trouver un tel luxe. On nous a servi une collation dès notre arrivĂ©e et un dĂ©licieux dĂ®ner matinal pour que nous puissions nous rĂ©veiller tĂ´t le lendemain et voir le lever du soleil sur le Salar de Uyuni.

Jour 3: Lever du soleil au Salar de Uyuni

Le matin (en fait, il faisait encore nuit), tout le groupe Ă©tait super ponctuel et nous avons chargĂ© la voiture pour commencer la visite. Nous avons dĂ©cidĂ© de commencer près de l’Ă®le d’Incahuasi pour pouvoir la visiter dès que nous aurions fini d’observer le lever du soleil. C’Ă©tait un moment spectaculaire de voir le dĂ©but de la journĂ©e depuis un tel endroit.Il faisait très froid en attendant, mais dès que le premier rayon de soleil est apparu, nous avons ressenti une chaleur intense.

lever de soleil salar de uyuni

Après avoir observĂ© le lever du soleil dans le Salar de Uyuni, nous avons visitĂ© l’Ă®le d’Incahuasi. C’Ă©tait un endroit Ă©trange et drĂ´le Ă  la fois. Elle Ă©tait pleine de petits sentiers de pierre jusqu’au sommet et pleine de cactus gĂ©ants au milieu d’un gigantesque plat de sel. Bien sĂ»r, nous avons pris un millier de photos.

île d'incahuasi bolivie

Lorsque nous sommes sortis de l’Ă®le d’Incahuasi, Willy nous attendait Ă  une petite table de sel avec un incroyable petit dĂ©jeuner qui comprenait du gâteau Ă©ponge, du cafĂ© au lait, des biscuits, etc. Nous avions faim et tout Ă©tait dĂ©licieux. Quel tour gastronomique nous avons fait !

Les prochains arrĂŞts Ă©taient dĂ©jĂ  Ă  l’intĂ©rieur, dans le curieux Salar de Uyuni, et nous avons pris des photos de groupe hilarantes Ă  chacun des arrĂŞts. Et enfin, avant de dire adieu Ă  ce lieu magnifique, nous avons visitĂ© le monument Ă  Dakar.

Nous avons laissĂ© le Salar de Uyuni derrière nous et nous sommes dirigĂ©s vers la ville de Colchani, connue pour son grand marchĂ© de souvenirs. Nous y avons achetĂ© quelques petites choses pour nos amis et notre famille jusqu’Ă  ce que Willy nous dise qu’il Ă©tait temps de partir. Avant le dĂ©jeuner, nous avons visitĂ© le cĂ©lèbre cimetière ferroviaire de la ville d’Uyuni et pris beaucoup de photos, nous avons Ă©tĂ© des influenceurs pendant un moment.

cimetière des trains bolivie

C’Ă©tait gĂ©nial de se ressourcer dans un restaurant oĂą j’ai goĂ»tĂ© pour la première fois Ă  de la viande de lama, c’Ă©tait dĂ©licieux ! (il y avait aussi une option vĂ©gĂ©tarienne).

Une fois le repas terminĂ©, nous avons Ă©tĂ© conduits Ă  l’agence de l’opĂ©rateur oĂą l’on nous a donnĂ© un accès Internet au cas oĂą nous aurions besoin d’appeler ou d’envoyer des messages urgents. LĂ , nous avons dit au revoir Ă  Willy et au reste du groupe que nous considĂ©rions dĂ©jĂ  comme des amis.

Sans aucun doute, ce fut une expĂ©rience incroyable que je n’oublierai jamais. Je n’aurais jamais pensĂ© qu’il puisse y avoir des endroits naturels aussi beaux, impressionnants et magiques au-delĂ  des pages des histoires fantastiques. Pendant ces jours-lĂ , dans mes pensĂ©es ça Ă©tĂ© comme une parenthèse de dĂ©connexion avec le monde extĂ©rieur. Je vous ai donnĂ© envie de voyager au Salar de Uyuni? Avez-vous des doutes? Dites-moi tout!

Paula

Journaliste, nomade et aventurier. Paula ne refuserait jamais une excursion en camping et est experte dans le montage d'une tente en moins de 10 secondes.

En outre, elle adore danser et c'est peut-être pour cela qu'elle aime tant l'Amérique latine. L'un de ses meilleurs voyages a été en Argentine, mais elle a derrière elle de nombreuses autres destinations, dont elle parle dans ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Basic information on data protection
Responsible VACIAR CACHÉ SL +info...
Purpose Gestionar y moderar tus comentarios. +info...
Legitimation Consent of the concerned party. +info...
Recipients Automattic Inc., EEUU to spam filtering. +info...
Rights Access, rectify and delete data, as well as some other rights. +info...
Additional information You can read additional and detailed information on data protection on our page privacy policy.